MATSUYAMA MAYA JOE

Haikujpg.jpg

 

 

Brief lives bloom and die. Wood burns. Yet these stones persist.Sakura buds swell. Autumn’s beauty is coming but we will be gone.

We climb castle steps
at winter’s end, clouds coming down, meet us half way.
Bike ride, castle stairs.
These knees creak like wooden steps. Two ancient structures.
March morning chatter.
Ma- Matsu- Matsuyama!
trams clatter in tracks.
Light showers outside. On okonomiyaki, bonito dancing.
Toshi’s laugh wrinkles
carved into Nikko’s Noh mask six hundred years past.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s