REVIEW

L’album commence par ce nom répété que l’on retrouve souvent dans les morceaux de Thedeepr : Chicago, Chicago. On se demande pourquoi lui donner une telle place. L’auteur est-il né à Chicago, y habite-t-il, est-ce sa légende cinématographique qui le fascine, venu d’un autre pays a-t-il été frappé par le goût du gigantisme exprimé dans son architecture, ou est-ce tout simplement la sonorité du mot qui l’enchante. C’est vrai que l’évocation des « State » y est tout entière contenue.
L’album est une recherche autour de la sonorité des mots et des grains de voix. Des voix de radio, des voies de médias. Les confronter, les superposer leur donnent une couleur, une sensualité. Les distances sont abolies, l’émotion est provoquée par la prise de conscience du monde polyglotte dans lequel nous vivons.
Cet album est plus mélodique, plus apaisé que les précédents. Le titre Catlin pose l’ambiance en introduisant le concept du Break soul club : la pose de l’âme. Debbizo donne une présence et un charme exceptionnel à cette phrase si plate » How beautiful it is « . En l’écoutant il nous semble assister à la naissance du monde. Gon tatsuya nous donne envie d’aimer. Alix, dont le timbre de voix est surprenant nous convaincrait de n’importe quoi. « Ambiance nocturne… soir de pleine lune… cœur… liberté » des mots doux, mais l’écoute attentive de King Siroko est toujours un rappel à l’ordre pour ne pas se laisser embarquer sur la mauvaise pente, rester sur le droit chemin, toujours dans la séduction.

L. Todler.

 

« The Rotation » Review 2015-2016 – DJ Sailway & Thedeepr Ft Laif, Mr Jazz, Suzy Q Smith, I.Z,
While the title of the album evokes the movement of the stars, the image on the CD sleeve situates the listener in the city sky.
The titles follow in a sequence evoking love relationships.
When listening to the album, the voices meld, superpose without answering each other, soft women’s voices, those of men harsh. The piano shows the colors of sentiments, anxiety, happiness, joy. The rythmic instruments mark the heartbeat. A strong tension gives way to moments of relaxation. An appeal, an expectation, a pleasing walk along the beach, a declaration of love, “Good to see you” marks the high point of exaltation. As the music moves from one title to the next one discovers a range of feelings. The album ends with strident alarms, like a percing pain which crosses the chest, the piano notes in the background evoke the darkness.
The Deepr recomposed a story by isolating the samples that dialogue from one title to the next. The ensemble unfolds like a “hip hop” opera.

Helena.

« Air Drop » Review 2014.

TheDeepr, an exceptional musician, gently raises ambient, jazzy, soul or electronic atmospheres.

Air Drop, est un album instrumentale où l’on retrouve notre Beatmaker lumineux pour nous caresser les tympans avec beaucoup de finesses et de variations.

K.S.

« The Rotation » Review 2015.

Pas besoin d’être Américain même si il est Américain pour faire de la bonne musique.

Luc Crocodisc.